AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La jeune barde au chapeau

Aller en bas 
AuteurMessage
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: La jeune barde au chapeau   Mer 17 Mar - 15:40

Dans les ruines de Port Embria, régulièrement, une jeune fille, au chapeau bleu, joue parmis les pierres, pour les survivants qui rebâtissent. Ses vêtements ont du être riches un jour, mais ont connus des temps meilleurs, mis à part sa cape, d'un tissus chaud, raffiné, brodée de fils d'argents. Son violon, un instrument magnifique, qui a, lui, vécu bien plus que la jeune fille, laissant s'évader des notes pleine de tension, de courage,... de ce qu'on lui dit de l'essence de Port Embria...



L'archet, délicatement tenu par des doigts mi tendus, courant sur les cordes, la musicienne demeure, les yeux ouverts, face à la désolation qui l'entoure, parfois entourée d'un halo de lumière, la musique touchant au coeur et à l'âme ceux qui l'entendent, alors qu'elle marche au milieu des éboulis, la ou le sol n'est pas trop enfoncé.
Les gens n'ayant d'or à lui donner, elle n'accepte pour le moment rien en échange de sa musique, répondant qu'elle reviendra en des jours meilleurs jouer, chanter choses plus gaies. Les choses seront alors différentes.

La jeune barde a la peau mate serait également aperçue à l'unique auberge encore debout de la cité, travaillant des textes à partir des notes prises dans son éternel livre, recopiant des croquis, travaillant des illustrations au fusain ou au pastel. Un récit, répond-t-elle si on lui demande ce qu'elle fait. Un récit de ce qui détruisit la ville... et peut-être un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Sam 20 Mar - 3:02

Sur un versant des monts haut vent, un air plus doux résonne de temps à autre, lorsque la jeune barde s'y arrête entre deux voyages. Empli à la fois d'espoir et de tristesse, la jeune fille y met toute son âme, à l'abri de toutes oreilles mis à part celles des heaumites qui, dit-on seraient à reconstruire une chapelle. Les passants se faisant rares, elle en profite pour travailler.
Les notes s'envolent, légères. A quoi est destiné ce chant, certainement à une présentation ultérieure. Retravaillant parfois cent fois le même passage, la musicienne oeuvre sans relâche à la perfection de la mélodie.
Quand elle ne retouche pas des passages de son livre presque terminé, à quoi il ne manquerait, selon elle, que deux témoignages, elle prend un peu de temps, épuisée par les dernières semaines.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Sam 20 Mar - 14:01

A l'auberge de Lomidar, c'est un autre type de mélodie qui résonne, empli de gloire, presque à glacer le sang. Entre ses ballades passionnées, cette mélodie, s'inspirant de la gloire et la puissance de la sombre cité attire l'attention, mettant mal à l'aise certains clients. D'autres ayant au contraire apprécié l'ambiance toute particulière, froide et tendue, qu'elle laisse s'imprégner dans la musique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Sam 20 Mar - 17:02

La jeune fille cesse de se présenter au milieu des ruines de Port Embria, étant juste repassée pour remettre un pli adressé au capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Lun 22 Mar - 3:35

La barde au chapeau bleu reparait parmis les ruines de Port Embria, entre ses voyages.
Un autre air se rajoute à son répertoire, où qu'elle joue, de Célestia à Lomidar, aux accents désespérés de défaite, tout en attaque agressives étouffant un thème d'espoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Jeu 25 Mar - 3:33

Alors que le violon s'est tu pendant quelques jours, il a été à nouveau entendu, un soir, jouant un air apaisé, empli de douceur et d'espoir. De résolution et de sagesse. Ou alors n'est-ce que l'illusion donnée par la musique, sous décors de temples, sur la première strate de Célestia, très loin des chants de malheur et de la magie incontrôlée des derniers jours. Le violon chanta et chanta, jusqu'aux petites heures du matin, doucement, sans autre témoin que les temples endormis et les gardes faisant leur quart de nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Lun 29 Mar - 11:38

Avant de quitter Célestia, la jeune barde ajouta un chant, accompagné d'un luth, à son répertoire. D'un ton enjoué, amusé, provoquant rires et larmes, souvent les deux en même temps!

L'article fut un peu court, Paterson
On aurait pu dire, ma foi, bien des choses en somme!
En variant le ton, par exemple, tenez:
Agressif: "Moi, Madame, si j'étais si entachée
Je tendrais mon coeur pour que l'on me l'arrache!"
Amical: "Ma pauvre enfant, ne gardez esprit à cette tache
Levez le nez, soyez fière, drapez-en votre cape!"
Descriptif: "Ce fut unr orgie! On aurait cru marin passer un cap!
Que dis-je, passer un cap... masser vos pénincules!"
Curieux: "Qu'avez-vous fait de cette oblongue capsule?
Y avez-vous joué comme l'on fait d'un pipeau?"
Gracieux: "Devez-vous mon enfant aimer cet oiseau?
Que maternellement, vous vous préoccupâtes
De tendre vos doux fruits à ses petites pattes?
Truculent: "ça, madame avec cette noire fumée
Provenant de vos ébats emportés
Je n'ai pu que crier au feu... de cheminée!"
Prévenant: "Gardez-vous, votre corps enflammé
De vous rendre malade en vous allongeant trop au sol!"
Tendre: "Venez me rejoindre sous ce parasol!
Goutons ensemble que votre beauté ne se fane!"
Pédant: "Témoignez madame, qu'Aristophane
Appelle Hippocampelephantoccouineur
L'être qui entre les jambes possède tant de chair et d'ardeur!"
Empathique: "Aucun homme ne peut, amour magistral,
Te refroidir, n'ayant point la force du mistral!"
Dramatique: "Oh mon dieu, une vierge saigne!"
Amidartif: "Pour un temple sunite, quelle enseigne!"
Lyrique: "Oh, magnifique conque! Rohan est-il triton?"
Naïf: "Votre monument, comment y entre-t-on?"
Respectueux: "Madame, je vous salue!
Jamais je n'avais vu telle beauté nue!"
Campagnard: "He, arde! C'est-y un couple? Nanain!
Un' carote qu'y s'fraye entr' deux m'lons nains!"
Militaire: "Tous en selle, cavalerie!"
Pratique: "Si vous mettiez ce corps en lotterie
Assurément, madame ce serait le gros lot!"
Enfin, parodiant Presiek en un sanglot:
"La voila donc, celle qui choisit son maître!
En compromettant sa Foi, il en rougit, le traitre!"
Voila, ce qu'à peu près mon cher, vous auriez écrit
Si vous étiez vraiment homme de lettre et d'esprit!
Mais d'esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n'en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n'avez que les trois qui forment le mot "Sot!"
Eussiez-vous l'invention et l'information qu'il faut
Pour, par la vérité, devant ces nobles galeries,
Me servir toutes ses folles plaisanteries
Si des faits vous eussiez révélé le quart
Sans les corrompre, ne livrant que ragots sur le tard
Peut-être aurais-je rit, de bonne guerre, de votre verve
Mais je doute que vils mensonges étriqués ne les servent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elric26
Bisounours enragé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2151
Age : 41
Localisation : Dans les étoiles
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Lun 29 Mar - 11:45

*le chant aura été conté et repris en tavernes celestiennes. Il semble qu'admiration pour la qualité de ce dernier parcourt Celestia.

Il semble qu'il apporte aussi gaussades tout autant, à l'encontre d'un certain écrivain qui vainement laisse croire qu'il apporte vérité non censurée tel qu'il présente sa gazette. Beaucoup comprenant que ce n'est là que dérive et tissu de ragots plutôt qu'information*

_________________
Naeryth a écrit:
"ci git tous les builds GB qui prennent des lvl de Barde pour l'UOM et l'Acrobatie" Laughing


DM ARKYN


En apprentissage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Nombre de messages : 169
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Lun 29 Mar - 15:59

* On aurai entendu le chantre de l'aube rire aux éclats pendant quelques bonnes heures en la taverne *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dardan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 90
Age : 28
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Lun 29 Mar - 21:37

Parait-il que même le rustre barbu de Port-Embria est plié de rire !

"Tous en selle Cavalerie ! Qu'elle est bonne !" A t'on entendu dans un éclat de rire prés des ruines des casernements.

_________________
Bastor Thüringen : "I am the law."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Jeu 1 Avr - 2:17

"la tirade de L'idiot", comme certains avaient commencé à l'appeler, n'est plus chantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Jeu 1 Avr - 10:15

La tirade de l'idiot semble remplacée par un texte moins drôle, mais interprété avec passion. Sans dissonance, une mélodie triste, simple, presque effacée de tristesse et de déception. Un accompagnement léger, un fin fard, accompagnant la voix glaciale de colère, qui se veut tel un glas, sonner la fin d'une guerre.

La rose et la Plume

Une plume volette avec légèreté
Dispensant ses douces rimes
Les esprits, sur son passage, fortifiés
Par la vérité, que la plume arrime

Don des seigneurs du ciel
La Dame légère s'élève
Mais alors vient le fiel
Et les haine qu'il soulève

Le soleil projette aussi l'Ombre
De la demoiselle des mots
Au sol, cette tache de Pénombre
Grandit tel un noir enclos

Le fiel et cette ombre noire
Dissimulent parfois les laches
Qui par la plume font croire
Sans avoir sur eux la tache

La plume alors s'alourdit
Par ce viol éhonté
Du monde furtif qui ourdit
Par la dame dénaturée

La plume alors assume
Les mensonges de ces Ombres
Qui de loin alors hument
Le résultat des desseins sombres

Je nomme violeurs de l'art
Vous qui vous servez du barde
Et il n'est jamais trop tard
Car la vérité ne se farde

Vous les lâches, les sournois
Qui voudriez nuire par l'écrit
Peut-être une autre fois
Les complots porteront fruits

Mais la vérité est puissante
Et n'a pas encore renoncé
Aujourd'hui les haines errantes
Ne furent exacerbées

Utilisez plutôt la force du glaive
Sans vous cacher derrière un poète
Vous qui ne comprenez la dame qui s'élève
Vils et comploteurs que vous êtes!

Les violeurs anonymes et voilés
N'ont un pas à faire en ce domaine
Une plume dans le dos peut blesser
Mais sans force demeure leur haine

Si elle n'est associée au talent
Elle n'est signature d'artiste
Le fourbe qui se cache et ment
N'est qu'un amateur bien triste

Le barde peut se faire assassin
Mais sa plume demeure franche
Ses mots écarlates l'ont sait bien
Emanent de plume blanche

La beauté de l'art n'écrit qu'en son nom
Quel que soit le but, la destination
La haine et l'amitié, quel que soit le ton
Jamais derrière un autre si ne se fait mention

La vérité ce soir courtise la plume
S'envolant ensembles sans fards ni artifices
Légères et lavées, fièrement elles assument
Vous, les couards, sortez de leur lice!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Localisation : derrière un piano
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Jeu 8 Avr - 12:45

Chanté de Lomidar à Célestia, des copies du chant offertes à tous ceux qui voudraient le reprendre, gratuitement.

So a écrit:
Mel'Zar

Prenez garde aux rêves des brumes
La ou les terreurs s'éveillent
La ou la faiblesse se paye
Quand la volonté s'embrume

Ne cédez pas à la peur
Car elle nourrit Mel'Zar, sa puissance
Sinon il gagnera en prestance
Et viendra l'âge de la frayeur

Démon invoqué par un célestien
Il y aura bientôt 300 ans
Echappé de son maître mourant
De sa libération ne sortira nul bien

Ne jouez pas le jeu du démon
Luttez, trouvez où il fut enfermé
Lieu, dans la forêt noire, dissimulé
Continuez à faire attention

N'écoutez pas ses illusions
Restez alerte, persistez
Jamais il ne faut céder
A cet être en perdition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galatée

avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Localisation : Archipel
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   Mar 22 Oct - 20:58


Bonjour.

L'Archipel est un groupe d'état virtuels sur le même forum.

Un état virtuel est la reconstitution d'un état avec ses diverses forces politiques.

Chaque joueur peut utiliser plusieurs personnages mais il vaut mieux éviter de jouer plusieurs chefs d'état.

Par contre, on peut se créer sans difficulté une ribambelle de domestiques.

Il n'y a pas de MJ. J'ai horreur de ça.
Cependant la webmestre peut avoir à trancher sur toutes situations imprévues au cas où un consensus ne se dégagerait pas après consultation.

Il n'y a pas non plus de contraintes quant à la teneur et surtout à la longueur des messages.
Il vaut mieux passer tous les soirs commettre trois lignes que de s'infliger des pavés une fois par semaine, d'autant plus que si plus de trois joueurs interviennent de la sorte dans le même sujet, on se décourage d'avoir à lire toute cette prose.

Les noms des premiers royaumes sont donnés à titre d'exemples.
Chaque joueur peut faire vagabonder son imagination et rien ne s'oppose à la création d'un royaume de Yamoto avec noms japonais, mais "royaume de France" sera refusé.

On peut se faire la guerre entre états comme on peut commercer.

Dans un état, on peut faire des intrigues de palais comme avoir des histoires d'alcôve.

A bientôt dans notre Archipel :
http://archipel.xooit.fr/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La jeune barde au chapeau   

Revenir en haut Aller en bas
 
La jeune barde au chapeau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Technique du Jeune Jack
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La taverne (section RP) :: Les rumeurs-
Sauter vers: